Skip to content

BISTROT LE NOUVEAU BROOKLYN (Ivry-sur-Seine) – le 27 septembre 2014

September 28, 2014

Le Val:
Et, voici! Ivry (sur-Seine)! En ce moment, je fais un petit tour des banlieues parisiennes, des proches banlieues, pour être un peu plus précis. Ivry (sur-Seine), la localité idéale pour les premiers rendez-vous romantiques, comme vous vous souviendrez, et ce soir, il ne faudrait même pas demander à Monsieur le Val de vous chanter une chanson. Ce soir, il le ferait librement. Ils sont un groupe qui lisent dans les pensées, en fait: presque toujours, directement après que je pense ‘mince! Je veux revoir le Val’, je recevrai une petite invitation d’eux sur ‘facebook’ …. dans le passé récent, les invitations étaient bien plus extravagantes. ‘Facebook’, il n’a rien accompli, sauf la mort de la tradition d’invitations. En recevant ces invitations de ‘facebook’, je trouve toujours amusant le total d’invitations qui ont été envoyées (parfois deux ou trois mille!). Je me demande toujours: est-ce que les artiste(s) seraient forcés de changer l’emplacement du concert si tous les deux ou trois mille invités répondent que ‘oui! Bien sûr! Je serai là’? Au Bistrot le Nouveau Brooklyn, par exemple, dans la salle de concert il y a de l’espace pour environ trente personnes, je supposerais. Mais, j’aime toujours aller à Ivry (sur-Seine) par RER de toute façon: le RER que je prends, il porte le même nom que l’amour vrai de ma vie (la raison que je suis en france, pas l’amour saint étiennois, pour spécifier). Donc, c’est dommage que cet amour vrai n’a pas envie d’avoir un rendez-vous romantique …. avec moi! Imagine si je l’ai emmené à la banlieue élégamment industrielle d’Ivry (sur-Seine), dans un train qui porte son prénom. Ca, je pense que vous seriez d’accord, serait le rendez-vous le plus romantique de tous les temps, et, ça ne se passera jamais …. si je ne rencontre jamais une autre qui porte ce prénom totalement français. Mais, maintenant …. le Val!

Et, maintenant, c’est officiellement la nouvelle année musicale, maintenant que Trotski Nautique, Bitpart et le Val ont tous joué, et, au moment où le Val ont commencé, j’ai souri. Ca avait fait longtemps depuis que je les ai vu, en fait. Et, j’avais oublié qu’ils ont une chanson sur la porte du Val! C’est assez semblable à la mienne sur la porte de Bagnolet, on dirait, mais la leur n’est pas au rythme de ‘dans le port d’Amsterdam’, et la leur est bien meilleure que la mienne. Mais, je suis content que le Val reconnaissent la romance extrême des portes de Paris de toute façon. Etre à Paris une seconde et à l’extérieur la prochaine, c’est comme par magie, et c’est surtout impressionnant d’être debout à la porte (de Bagnolet ou du Val, idéalement), parce que c’est vraiment fascinant, le changement de tout qui a lieu simplement par la traversée du boulevard périphérique. Le monde, c’est totalement différent quand tu te trouves à cinquante mètres à l’intérieur du boulevard périphérique que lorsque tu te trouves à cinquante mètres à l’extérieur, et, c’est super ça! Et, que tu es officiellement nulle part quand tu es sur le boulevard périphérique, c’est vraiment cool aussi! C’est comme les eaux internationales, le boulevard périphérique. Il n’y a aucune loi, et tu peux faire ce que tu veux, et ça, c’est …. rafraîchissant! Et, la chanson ‘branleur’, si elle n’avait pas déjà existé quand j’ai rencontré le Val, j’aurais pensé qu’elle a été écrite pour moi! Mais, n’importe quoi, elle reste ma chanson thème!

Le Val au Bistrot le Nouveau Brooklyn le 27 septembre 2014

Le Val au Bistrot le Nouveau Brooklyn le 27 septembre 2014

Mais, j’offre ça au Val en tant que critique constructive: je pense qu’ils doivent travailler sur le milieu de leur set. Le début ne pourrait pas être mieux, ni la fin! Je remarque souvent que le milieu de leurs sets est (un peu) faible, et donc, je pense que c’est un fait, cette observation. Ils ont plusieurs nouvelles chansons, et moi, je pense qu’ils devraient les mettre dans le milieu du set, pour changer la dynamique, positivement, on peut espérer. Egalement, le deuxième set n’était pas nécessaire ce soir, et la pause était bien trop longue. Avec une pause de cette durée, un autre groupe auraient pu faire un sound check et se préparer, et il y aurait été de temps de reste! Donc, c’était une erreur, ce deuxième set, mais, ce dernier, c’est une critique uniquement pertinente pour ce soir, et …. je m’excuse de ces critiques constructives …. vraiment.

Mais, malgré mes critiques constructives, toujours, j’aime le Val! En fait, le Val occupent une place virtuellement identique dans mon cœur à celle de Baseball. Le soir où j’ai découvert Baseball (le 26 octobre 2005), c’était la naissance de la scène live de Melbourne, pour moi. Le 24 mai 2013, le soir où j’ai découvert le Val, c’était la naissance de Paris pour moi! Je me souviens du 24 mai 2013, presque entièrement. A ce moment là, je ne suis pas allé compulsivement aux concerts, mais la journée, elle était grise, et je savais qu’il a fallu que j’aille à un concert le soir, et voilà! Le Val étaient ce que j’ai trouvé, et Details in Beauty, et leur meilleure chanson de tous les temps (qui a maintenant été remplacée par ‘tiny box’ de Bitpart).

Et, voilà! A mes yeux, il y a trois groupes parisiens qui ont un statut élevé, et ces groupes sont le Val, Bitpart et Trotski Nautique, et le Val, ils étaient le premier que j’ai découvert, et donc, leur position est sacrée, comme celle de Baseball. Et en plus, grâce au Val, j’ai bien découvert Ivry (sur-Seine), et pour ça, je leur dois beaucoup, pour toujours.

Le Bistrot le Nouveau Brooklyn …. on sait qu’Ivry (sur-Seine) est la localité parfaite pour un premier rendez-vous, mais, le BNB aurait pu facilement être la scène d’un dernier rendez-vous, en fait, et, je remercie l’amour saint étiennois d’avoir rejeté mon invitation au BNB (il y a presque un an), et de ne pas avoir détruit la romance d’Ivry. Imagine! Une fin, à Ivry (sur-Seine), dans le train du nom de mon amour vrai! La tragédie de ce scénario est simplement trop de contempler …. les romances, elles sont nées à Ivry, elles ne meurent pas là!

Donc, Ivry (sur-Seine), je te remercie pour tes images inépuisables de la classe ouvrière, et le Val, je vous remercie d’avoir donné naissance à la scène parisienne, pour moi. Le Val …. pour toujours! Ils vivront, pour toujours, à côté de Charlotte Gainsbourg, à Ivry (sur-Seine)! C’est certain!

Allez!

Advertisements

From → Uncategorized

Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: