Skip to content

(ETOILE DU NORD – le 9 juillet 2017)

July 14, 2017

(Maëva Clamaron):

Vous serez, tous, j’en suis sûr, heureux de savoir que là, aujourd’hui, je porte mon pantalon noir. A mon avis, un pantalon noir est un article de vêtement critique dans chaque armoire.

Vous serez, également, tous heureux de savoir que, hier, après que le café ait eu son effet antidépresseur sur moi, j’ai réussi à poser la question qu’il fallait que je pose. La dépression ne me dominera jamais, pas tandis que le café existe, au moins. Si on n’avait que les antidépresseurs, la dépression me dominerait, sans aucun doute.

Moi, je me demande pourquoi on mettrait Veil (Simone) sur les couvertures des magazines et pas Weil (Simone). A mon avis, Weil (Simone) est quelqu’un de tellement intéressant et Veil (Simone) n’est rien. Weil (Simone) est l’un des amours de ma vie, même si elle préférait la religion chrétienne à la religion juive. Je me fous de la religion qu’elle préférait, vu que je déteste chaque religion. Oups. Je crois que si on dit qu’on déteste le judaïsme (ce que je fais si je dis que je déteste chaque religion), on risque une peine de six mois (à peu près) de prison (ferme) dans ce pays, ce pays de la liberté d’expression (des ‘je suis Charlie (Charles) Hebdo(madaire)’ et de l’association l deux cent quatorze), mais, je suis prêt à prendre ce risque – je crois en la liberté d’expression, pas comme les ‘je suis Charlie (Charles) Hebdo(madaire)’ et l’association l deux cent quatorze.

Et, voilà. Je critique un concert qui a eu lieu il y a cinq jours (à peu près), ce que, j’espère, me libérera de ma crise de nerfs actuelle, ce qui n’est pas une certitude, mais, vu que ma crise de nerfs a commencé quand je n’ai pas assisté à ce concert particulier, je pense que, peut-être, il faut me libérer des pensées envers ce concert pour me libérer de la crise de nerfs qu’il a causé (ou non).

Alors, je n’ai pas assisté au concert du neuf juillet deux mille dix sept malgré le fait que la musique de l’artiste Clamaron (Maëva) m’ait paru assez intéressante. J’ai des raisons pour lesquelles je n’ai pas assisté à ce concert malgré le fait que la musique de cette artiste particulière m’ait intéressé – ces raisons sont personnelles, et c’est mieux pour tout le monde (Clamaron (Maëva) et moi) si je ne dis pas les raisons pour lesquelles, enfin, je n’ai pas assisté à ce concert particulier, ni les concerts des quatre jours après le jour où ce concert particulier a eu lieu. Ce serait un peu dur, peut-être que certains diraient, si j’ai blâmé mon incapacité d’assister à quatre concerts sur une artiste particulière qui a joué le jour avant ces quatre concerts ratés, et, ce n’est pas ce que je fais, forcément. En fait, je remercie l’artiste Clamaron (Maëva) plus que je la blâme, parce qu’il me fallait une pause, et grâce à elle, j’ai fait ma pause, mais, pas sans un certain sentiment de culpabilité.

Alors, Clamaron (Maëva). Elle faisait un concert le neuf juillet deux mille dix sept, en fait. Le concert a eu lieu à la ‘Etoile du Nord’. Je n’ai jamais assisté à un concert à la ‘Etoile du Nord’, je n’ai jamais vu la ‘Etoile du Nord’, mais, j’ai vu les affiches qui disent que si tu suis un chemin particulier que tu te trouveras à la ‘Etoile du Nord’. La ‘Etoile du Nord’, donc, a toujours été quelque chose de mystérieux à mes yeux. Peut-être que le mystère de la ‘Etoile du Nord’ aurait été enlevé si j’avais assisté à un concert là-bas, mais, je ne sais pas si je veux que le mystère soit enlevé. J’aime bien avoir un peu de mystère dans ma vie. Ces jours ci, ça devient de plus en plus difficile de conserver un peu de mystère dans la vie, je trouve. Presque tout peut être découvert sur internet, mais, je ne crois pas que j’aie jamais cherché la ‘Etoile du Nord’ sur internet, et donc, elle demeure mystérieuse. Dans les jours où on ne pouvait qu’obtenir des informations des journaux, il y a eu plein de mystères dans le monde …. même si j’ai vécu dans une époque ‘pré-internet’, j’aurais pu facilement marcher à la ‘Etoile du Nord’ pour éclaircir le mystère de ce lieu particulier – je pourrais encore faire ça, mais je préfère conserver son mystère.

Mais, la raison pour laquelle je n’ai pas assisté au concert de Clamaron (Maëva) à la ‘Etoile du Nord’ n’est pas, en fait, liée à la conservation du mystère du lieu. Il y a une autre raison, mais, comme j’ai déjà écrit, cette raison est personnelle, et peut-être que Clamaron (Maëva) est au courant de cette raison, ou non. Vu que je ne suis pas sûr si Clamaron (Maëva) est au courant de la raison pour laquelle je n’ai pas assisté à son concert (à la ‘Etoile du Nord’), à mon avis, ce ne serait ni juste ni éthique de l’écrire ici.

Mais, Clamaron (Maëva), à mon avis, a l’air tellement intéressante en tant qu’artiste. Ce n’était enfin pas possible pour moi d’assister à son concert du neuf juillet deux mille dix sept (à la ‘Etoile du Nord’) pour une raison ou une autre, mais, c’est possible que, un jour, je la voie (en concert), ou non, et, je dois dire que ça ne me trouble pas particulièrement si je la vois (en concert) un jour ou non, pour une raison ou une autre. Il y a également une raison pour laquelle ça ne me trouble pas du tout si je ne la vois jamais (en concert), et, encore, cette raison est personnelle, de laquelle je suis au courant, et peut-être Clamaron (Maëva) aussi, ou non.

Au concert de Clamaron (Maëva) à la ‘Etoile du Nord’, il y a eu deux autres artistes qui ont également joué. Ils n’avaient pas l’air intéressants du tout. Ils n’avaient pas l’air originaux du tout. Ils avaient l’air assez (voire très) typiques, en fait. Sur sa page facebook (oh là là), Clamaron (Maëva) parle de sa formation au conservatoire (si je me souviens bien), et(cætera), et selon cette description d’elle/de sa musique, on aurait l’impression, à mon avis, que la musique qu’elle joue est également sans aucune originalité et est également très typique, mais, ça ne pourrait pas être plus loin de la vérité. Ceux qui apprennent/maîtrisent leur art au ‘conservatoire’ (oh là là) doivent, pour créer quelque chose d’intéressant, oublier tout ce qu’ils ont appris au ‘conservatoire’ (oh là là), sinon ils ne créeront rien d’original, tout comme les deux artistes qui ont accompagné Clamaron (Maëva) à la ‘Etoile du Nord’ le neuf juillet deux mille dix sept. Le ‘conservatoire’ (oh là là) est quelque chose d’assez (voire très) dangereux pour les musiciens, à mon avis, tout comme l’école d’art est quelque chose de très (voire assez) dangereuse pour les artistes. On peut, bien, apprendre des choses au ‘conservatoire’/à la ‘école d’art’, et on peut, également, devenir un robot là-bas, en créant le ‘art’ qui est, techniquement, excellent (oh là là), mais qui n’est absolument rien, parce que le ‘art’ (oh là là), s’il n’est pas du tout original, n’est rien. A la ‘école d’art’, si je ne me trompe pas, on doit récréer exactement ce que nos professeurs nous disent de créer, et donc, on risque, à la ‘école d’art’, de perdre, complètement, la capacité de penser ‘originalement’, ce qui mène à la mort de le ‘art’. Si on ne crée rien d’original, on ne devrait créer rien du tout.

Alors, Clamaron (Maëva), à mon avis, a survécu aux immenses dangers du ‘conservatoire’ (oh là là), et, ceux qui survivent aux immenses dangers du ‘conservatoire’ (oh là là) et/ou de la ‘école d’art’ ont la plus grande capacité de créer une œuvre de substantiel, vraiment substantiel. Ceux qui n’ont reçu aucune formation formelle risquent de créer, toujours, la même chose, et de croire que chaque morceau est une révélation absolue, mais, malheureusement pour eux, souvent, ils sont les seuls gens qui ont l’impression que chaque morceau qu’ils créent est quelque chose d’entièrement nouveau – tout comme c’est inutile de créer quelque chose qui manque totalement d’originalité, c’est également inutile de créer quelque chose qui est bien original si on ne peut que récréer, ad nauseam, la même chose de vraie originalité. Alors, une certaine formation est nécessaire, il me semble, mais il me semble qu’on ne veut pas du tout être ‘à la tête’ de la classe, ce qu’on réalisera si on ne laisse pas tomber notre originalité.

Donc, même si je n’ai pas vu Clamaron (Maëva) en concert, pour une raison personnelle, il me semble comme si elle devrait être un genre d’idole pour tous ceux qui vont entreprendre une formation artistique. Elle n’est pas morte, spirituellement/artistiquement, au conservatoire, et, à mon avis, il ne faut pas du tout qu’on meure au conservatoire/à l’école d’art – il faut, simplement, qu’on fasse bien gaffe.

Alors, j’espère que j’ai exorcisé mes démons là, et que, peut-être, je pourrai prochainement sortir de mon appartement/de mon quartier et assister, à nouveau, aux concerts, mais, ça reste à voir, et, en tout cas, j’aime bien être chez moi, j’ai appris, et donc, si je passe le reste de ma vie en tant que reclus, tant mieux. Ce sera la belle vie.

Fin.

Advertisements

From → Uncategorized

Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: