Skip to content

CHOUCHOU puis SUPERSONIC (Paris) – le 19 juillet 2017

July 19, 2017

Duo anonyme PUIS Born Idiot:

Il y a longtemps, j’ai connu une fille (j’ai eu envie d’écrire ‘je me souviens d’une fille’, mais je pensais que ce serait, à peu près, le vol de la chanson ‘where do we go now but nowhere?’ de Cave (Nick) …. peut-être que je pensais à cette ligne parce que, une fois, j’ai croisé cette fille (peut-être une jeune femme à ce moment là) dans un train quand on était, tous les deux, en route pour un concert de Cave (Nick)). En pensant à cette jeune femme, que j’ai connu quand elle était encore une fille, je me demande ce qu’elle fait maintenant – il n’y a pas beaucoup de boulots où sa personnalité serait la bienvenue, j’imagine, mais, peut-être que cette personnalité a changé pendant qu’elle grandissait. Quand on s’est croisés, on ne se voyait plus, et donc, ça, c’était la dernière fois qu’on s’est vus, je dois imaginer. Elle a bu (de l’alcool (oh là là)) quand elle était en route pour le concert – elle supposait que Cave (Nick) boirait (de l’alcool (oh là là)) pendant qu’il jouait, donc, elle considérait ça comme acceptable. Enfin, Cave (Nick) a bu de l’eau (oh là là) pendant qu’il jouait, et un seul membre de son groupe a bu de l’alcool (oh là là), si je me souviens bien – j’ai oublié quel genre d’alcool que ce membre du groupe de Cave (Nick) (dit the Bad Seeds) a bu, et j’ai oublié quel genre d’alcool que cette jeune femme a bu.

La première partie de ce concert était une certaine Power (Cat), et donc, c’est clair que ce concert, en sa totalité, n’était pas mal du tout.

Mais, cette jeune femme, elle vivait quelque part d’autre, dans son propre monde. Pendant un moment, j’ai joué dans un groupe avec elle – nos répétitions, normalement, ne consistaient qu’en la batteuse et moi …. on ne dirait pas que cette jeune bassiste était particulièrement fiable, mais, elle allait arriver au concert de Cave (Nick) à l’heure, donc, peut-être que les répétitions ne lui ont pas trop inspiré. Les répétitions ont eu lieu, parfois, chez moi, mais normalement dans le garage de la batteuse. Parfois, nos répétitions ont eu lieu chez quelqu’un qui ne faisait même pas partie du groupe (chez mon premier amour, de qui j’ai déjà parlé là). C’est dommage, en fait, que ce groupe se soit terminé (probablement parce que notre bassiste n’était pas quelqu’un de fiable) – la batteuse et la bassiste étaient extrêmement ‘cools’ (à mon avis), et, la plupart des groupes qui sont couronnés de succès sont, normalement, composés des membres ‘cools’, personnellement, par exemple, the Smashing Pumpkins (Wretzky (D’arcy)), Sonic Youth (Gordon (Kim), Moore (Thurston), et(cætera)), Nirvana (Cobain (Kurt)), et(caetera). J’aurais dû essayer de refaire notre connaissance quand on s’est croisés avant ce concert, mais, étant le solitaire que je suis, cette pensée ne m’est jamais venue à l’esprit. Le groupe était bien mort à ce moment là, donc, je ne parle pas d’une réunion du groupe quand je dis qu’on aurait dû refaire notre connaissance, je dis, plutôt, qu’on aurait dû recommencer à se voir de temps en temps, elle et moi.

Une fois, quand on a réussi à organiser une répétition où tous les trois étaient disponibles, on a pris une pause à un moment ou à un autre, et on est allés à un restaurant italien où au moins une personne que je connais travaillait, où, avant, si pas toujours à ce moment là, quatre ou cinq personnes que je connaissais travaillaient, y compris la jeune femme par laquelle j’étais assez obsédé il y a quelques mois, la fille/femme la plus magnifique de tous les temps, aux cheveux de jais, qui est maintenant docteur (en philosophie) et mariée, et sans son ancien nom de famille parfait. Seulement un de mes amis travaillait ce soir là en tout cas, et il me dirait plus tard que la batteuse est ‘hot’ (oh là là). Il avait été en couple avec une fille qu’il a rencontré au restaurant depuis qu’ils avaient, à peu près, quatorze ans, mais, c’est vrai qu’on peut regarder les autres gens même quand on est en couple, mais, je pense qu’il n’était jamais heureux dans cette relation – c’est lui qui, après avoir beaucoup bu, m’a dit qu’il était amoureux (comme tout le monde) de la fille/jeune femme aux cheveux de jais malgré le fait qu’il serait, dans quelques années, marié à la fille qu’il a rencontré au restaurant, et quelques ans plus tard, pas étonnamment, divorcé.

Cette batteuse est maintenant, si elle n’était pas quand je l’ai connu, lesbienne (je me foutais de sa sexualité quand elle a joué de la batterie dans mon groupe), ses cheveux sont rasés (ce qui n’implique pas qu’elle est lesbienne, mais c’est simplement un fait qu’elle est en couple avec une jeune femme, et que sa tête est rasée), et je me demande si mon ami (que j’ai vu à Milan en janvier deux mille quinze) la trouverait encore ‘hot’ (oh là là). C’était un bon groupe, celui là. Plus tard, les autres membres du groupe joueraient avec une fille/jeune femme qui était, pendant longtemps, follement amoureuse de moi – les sentiments d’amour n’étaient malheureusement pas réciproques, de son point de vue. Je ne me souviens plus comment elles ont fait la connaissance de cette fille/jeune femme qui était amoureuse de moi, mais, peut-être qu’elle a suggéré une fois qu’on joue ensemble, et je lui ai dit que ça ne m’intéressait pas mais que ces autres filles étaient ‘cools’ (oh là là), mais, je ne me souviens pas du tout, en toute honnêteté, comment cette amoureuse de moi a fait la connaissance de ces autres filles – elle ne fréquentait pas la même école qu’elles, alors, je dois supposer que j’étais l’intermédiaire …. l’amour fou que cette fille avait pour moi était trop intense …. J’ai fait la connaissance de ces filles grâce à mon premier amour, qui fréquentait la même école qu’elles – elle m’a présenté à une fille de son école qui était en train de former un groupe, en espérant, je pense, que quelque chose se passerait entre nous, pour que je ne sois plus amoureux d’elle, mais, enfin, cette fille et moi ne restions qu’amis, et je restais amoureux de mon premier amour, et, la fille en question n’a pas enfin joué dans le groupe – elle avait prévu de jouer dans le groupe, c’était elle qui a formé le groupe, même si elle était nulle à la musique (je me souviens, toujours, des regards que la batteuse et moi avons partagé quand elle a essayé de jouer), mais à la suite d’un accident de voiture (quand la batteuse et moi étions dans la voiture) qu’elle a causé, elle a décidé qu’elle était trop stressée pour ‘jouer’ dans un groupe pendant qu’elle faisait en même temps son année terminale – la batteuse et moi étions bien triste. La fille qui vivait toujours dans son propre monde (ce que, peut-être, elle fait toujours, ou non) l’a remplacé, et elle avait le même prénom qu’elle. Tout ça s’est passé il y a treize ans, je crois. Je pourrais, probablement, regarder quand le concert de Cave (Nick) a eu lieu pour savoir quand ce chapitre de ma vie a atteint sa fin – presque chaque histoire a une fin définitive, et, peut-être que je n’ai pas essayé de rétablir l’amitié entre cette jeune bassiste et moi quand on s’est croisés avant le concert de Cave (Nick) parce que j’ai accepté la fin ultime de notre amitié, qui avait eu lieu il y a je ne sais plus combien de temps. La batteuse était, toujours, une meilleure amie à moi en tout cas: on habitait dans la même banlieue, et(cætera), la même banlieue que Jet (oh là là), en fait. On a eu, tous les deux, des connexions avec Jet (oh là là); elle avait même joué avec les gars de Jet (oh là là), longtemps avant qu’ils soient devenus ‘Jet’ (oh là là).

La batteuse est maintenant infirmière dentaire – je dois supposer qu’elle joue, encore, de la batterie, sinon, je serais tellement déçu. Je ne sais pas ce que la bassiste fait – quelque chose pour lequel il ne faut pas vivre dans le ‘vrai monde’, je dois supposer. Il y a eu une fille à mon lycée qui, comme la bassiste, vivait toujours dans son propre monde. La dernière fois que j’ai entendu parler de la fille de mon école, il me semblait comme si elle allait bien, et qu’elle faisait un boulot qui était parfait pour elle, dans son propre monde …. C’est dommage qu’on ne puisse pas demeurer jeune, qu’il faille qu’on quitte notre jeunesse, qu’il faille qu’on devienne ‘quelque chose’. ‘Quelque chose’ n’est pas pour tout le monde, mais ‘quelque chose’ est ce que tout le monde devient.

Et, voilà. Comme d’habitude, la spontanéité totale. Jusqu’à cet après-midi, tard, je n’avais pas du tout entendu parler du concert du duo anonyme au Chouchou, mais, voilà, j’y suis allé, et, je peux confirmer qu’ils sont bien un duo anonyme, et qu’ils jouent quelque chose qui ressemble, peut-être, au jazz. Personne ne les écoutait pendant qu’ils jouaient, mais, apparemment il faut faire ce genre de concert merdique pour obtenir des ‘cachets’ (oh là là), et, j’ai un énorme respect pour ce duo, parce que pendant leurs pauses, ils sont allés à un des bars à côté du Chouchou pour boire une bière. Voilà.

Et, Born Idiot, ce qui n’était pas du tout spontané, mais, je peux dire que je suis content d’avoir assisté au concert du duo anonyme, en bonne compagnie, avant que j’aie assisté au concert au Supersonic (dit l’OPA), parce que j’avais vraiment pensé que ce groupe serait quelque chose d’intéressant, mais enfin, ils sont bien trop enthousiaste (pas comme le duo anonyme), et leur musique n’est pas du tout originale. C’est le ‘pop rock indie semi-lo-fi’, ou quelque chose, et si un jour il faut que tu décides entre un concert d’un duo anonyme et un concert de Born Idiot, je recommande, fortement, le duo anonyme …. en bonne compagnie.

Advertisements

From → Uncategorized

Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: