Skip to content

(POP IN (Paris) – le 21 juillet 2017)

July 21, 2017

(Plattenbau):

Je me suis presque trompé, mais maintenant, tout va bien. Ca, c’est l’article qu’il fallait que j’écrive aujourd’hui, pas un article que j’ai eu en tête ce matin. Je me suis rendu compte que j’étais au bord du précipice d’une erreur quand je m’étais réveillé mais étais encore au lit.

Encore, je me demande pourquoi on ne tue tout simplement pas tout le monde dès qu’il atteint la vieillesse. Chaque personne, si je ne me trompe pas, devient une imbécile totale dès qu’elle atteint la vieillesse. Je me demande pourquoi les vieux pensent qu’ils méritent une attention spéciale tout simplement parce qu’ils ont atteint ce stade de la vie. Il n’y a rien de spécial au sujet des vieux. Chaque mot qu’ils disent ressemble à une plainte, et donc, chaque phrase qu’ils articulent n’est rien de moins que pathétique.

Un gaspillage d’espace: oui. On tue les animaux dès qu’ils ne sont plus utiles, donc, pourquoi pas les vieilles personnes aussi? Même nos animaux de compagnie sont tués dès que leurs souffrances de la vieillesse deviennent trop extrêmes pour supporter, et donc, pourquoi pas les vieux dès qu’ils ne sont plus capables de vivre sans émettre des mots et des sons qui impliquent une souffrance éternelle/terminale? On ne mettrait que fin à leurs souffrances, et donc, on leur ferait une faveur. Quand il fallait que mon premier vrai animal de compagnie soit euthanasié, le vétérinaire nous a dit qu’on faisait notre dernier geste gentil envers notre chienne …. je suis apparemment en faveur de l’euthanasie involontaire des vieux dès qu’ils atteignent un âge spécifique – il faut que cet âge soit précisé dans une loi, et, je ne pense pas qu’il faut se soucier de la méthode de meurtre utilisée – on ne se soucie pas de la méthode de meurtre utilisée pour abattre des animaux consommables: on les consomme, tout simplement, et on ne pense à rien.

Evidemment, les vieux juifs seront assez heureux: ils seront bénis d’une mort selon les lois kascher, comme tous les animaux qu’ils ont consommé au cours de leurs vies. Ils verront que c’est une très belle manière de mourir. Les musulmans, également, seront évidemment très bénis d’une mort selon les lois halal – ils verront, pareillement, que c’est une très belle manière de mourir. Plusieurs gens non religieux et/ou chrétiens seront évidemment tués par une de ces méthodes aussi, tout comme tout le monde qui mange de la viande mange souvent de la viande kascher/halal sans même savoir. C’est tellement belle la vie.

Donc, je suis clairement en faveur de l’euthanasie (des humains) selon ces premiers paragraphes, mais, seulement de l’euthanasie involontaire. Je pense qu’on devrait remplacer le nom ducrime ‘meurtre’ par ‘euthanasie involontaire’ – ce nom là est bien plus beau, à mon avis. L’abattage en masse d’animaux, selon n’importe quelle méthode, devrait également être appelé ‘euthanasie involontaire’ – ça a l’air plus beau que les mots ‘abattage’ et ‘abattre’ aussi. Tous les ‘militants’ végans s’arrêteraient, tout de suite, de manifester si on ne parlait plus d’abattage mais plutôt d’euthanasie involontaire. Quand on pense à l’euthanasie (volontaire ou non), on a l’impression que la méthode de meurtre utilisée est bien humaine, mais, ça ne doit forcément pas être le cas. Hier, en recherchant ce qui arrive aux gens qui se suicident en arrêtant de manger, j’ai trouvé un article au sujet de quelqu’un qui s’est tué par cette méthode, et l’auteur de l’article a dit que la personne concernée s’est ‘euthanasiée’ au lieu de ‘suicidée’. Le mot ‘euthanasie’ a des connotions très positives, je trouve, pas comme le mot ‘suicide’. Il est intéressant, la manière par laquelle le changement d’un seul mot dans une phrase peut changer la seule interprétation possible d’une phrase.

Sans doute il est passible d’une peine de six mois de prison (ferme) de dire que les vieux juifs devraient être euthanasiés (euthanasiés: il faut noter ce mot) selon les lois kascher, même si en même temps on dit que les vieux musulmans devraient être euthanasiés (euthanasiés) selon les lois halal et que certains vieux non religieux/chrétiens seront euthanasiés, par hasard, selon une de ces très belles méthodes.

Ce matin, dans la salle d’attente du cabinet de mon psychiatre, je pouvais entendre la voix d’une vieille qui parlait au généraliste qui partage le cabinet avec mon psychiatre: chaque mot/son ressemblait à une plainte, mais sans doute elle ne parlait que du processus de vieillissement. Je pense que le généraliste aurait dû proposer l’option d’euthanasie à la vieille pathétique. Il ne faut probablement pas, quand les politiciens (de chaque pays) écrivent la loi d’euthanasie involontaire des vieux, préciser un âge où chaque vieux sera euthanasié: ce sera, plutôt, selon le jugement d’un médecin agréé, quand il détermine qu’un vieux a commencé à parler d’une manière pathétique, et(cætera). Sûrement, si on se plaint constamment, chaque fois qu’on parle, chaque fois qu’on bouge, et(cætera), on voudrait sortir de nos misères: on décide que c’est le moment d’euthanasier un animal de compagnie selon cette méthode, après tout.

Alors, un vieux, c’est effectivement un animal de compagnie, à mon avis, et devrait être traité ainsi. Les enfants/bébés font beaucoup de bruits pathétiques aussi, mais tout comme les bébés animaux (sauf que les bébés animaux sont mignons et les bébés humains ont l’air dégoûtants/incroyablement moches), les enfants/bébés sont en train d’apprendre comment vivre et comment être, et donc, ils ne sont pas, encore, un gaspillage d’espace. Les vieux n’ont rien de plus à apprendre, et donc, dès qu’ils deviennent pathétiques, ils devraient aller directement à l’abattoir (kascher, halal, ou autre).

Peut-être que, vu que c’est difficile/impossible de déterminer à quel âge une personne deviendra pathétique et donc prête à être abattue (selon les lois kascher/halal ou non), on pourrait dire dans la loi concernée qu’après un certain âge déterminé qu’il faut que chaque vieux ait un rendez-vous annuel chez le médecin (agréé) où le médecin arrivera à la décision concernant si la personne a, encore, le droit de vivre ou non – si on a, encore, la capacité d’être utile, même si on n’est pas utile, on évite l’euthanasie involontaire.

Dans certaines régions de certains pays, il y a eu, à un moment ou à un autre, et jusqu’à présent dans certaines parties du monde, j’en suis sûr, des lois qui autorisent l’euthanasie volontaire. Il faut, donc simplement, étendre ces lois pour autoriser l’euthanasie involontaire de ceux qui n’ont rien de plus à faire dans leurs vies, réalistement. Je crois, également, que dans les régions où de telles lois ont existé/existent qu’on spécifie, toujours, que seuls les gens atteints par une maladie terminale ont le droit d’être légalement euthanasiés – ça ne suffit pas. Evidemment, tout le monde devrait avoir le droit de mettre un terme à sa vie au moment de son choix indépendamment de son état de santé. C’est ridicule de dire que quelqu’un doit continuer à vivre même s’il n’en a plus aucune envie. La vie n’est pas du tout ‘précieuse’. On voit ça chaque minute de chaque jour: six millions (au moins) d’êtres sentients sont abattus chaque heure de chaque jour pour la nourriture – encore plus que ces six millions sont abattus pour des autres raisons (les vêtements, l’expérimentation, et(cætera)) chaque heure, et, au moins six millions sont abattus (pour la nourriture, seulement pour la nourriture) parce qu’il ne faut pas compter combien d’animaux sont abattus dans certains pays, et donc, on ne peut pas savoir ce qui se passe dans ces pays, et, de plus, on ne compte jamais, nulle part, combien de créatures marines sont abattues, et donc, on pourrait ajouter, facilement, au moins dix huit millions à ce chiffre de six millions, parce qu’on abat, au moins, trois fois plus de créatures marines qu’animaux terrestres, partout, chaque heure. Si on peut abattre au moins vingt quatre millions d’animaux sentients chaque heure, on ne peut évidemment pas dire que la vie est ‘précieuse’. La vie n’est rien, et ces gens qui disent que la vie est un ‘miracle’ ne peuvent évidemment pas avoir l’air plus idiots.

Mais, le groupe Plattenbau, et, ouais. C’est un peu dommage qu’il faille que je les rate, en fait, mais, comme on sait, j’ai perdu toute confiance en le Pop In, et, de plus, le concert de ce soir (où Plattenbau joue) est tellement bizarre. Plattenbau partage la scène avec deux groupes qui ne pourraient possiblement pas être plus différents d’eux. J’aurais compris si le concert n’a mis en vedette que les deux autres groupes du soir (et si ça avait été le cas, il ne m’aurait pas du tout intéressé), surtout vu que, normalement, il n’y a que deux groupes en concert chaque soir au Pop In – on pourrait dire que les deux autres groupes du soir se ressemblent, dans une certaine mesure, et donc, franchement, j’ai l’impression que le concert était, au début, organisé pour que seuls les deux groupes qui se ressemblent (à peu près) jouent mais que, plus tard, le groupe berlinois Plattenbau a dit ‘on ne peut que jouer le vingt et un juillet deux mille dix sept’, et donc, ils étaient, bizarrement, ajouté à l’affiche. Donc, encore, je dis que c’est dommage qu’il faille que je rate Plattenbau, mais, on sait que j’essaie d’éviter les groupes que je pense que je n’aimerai pas, et donc, vu le manque de fiabilité du Pop In, il faut, évidemment et malheureusement, que je rate le set de Plattenbau de ce soir.

Voilà.

Advertisements

From → Uncategorized

Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: