Skip to content

POP IN (Paris) – le 27 juillet 2017

July 27, 2017

(Billy Doze):

Et, putain (!). Je viens de découvrir (ce matin, quand je me suis préparé) que l’album de Baseball, de l’année deux mille huit, je crois, a été mis en ligne l’année dernière, et ça, tout simplement, est l’une des meilleures choses qui s’est jamais produite pendant toute l’histoire humaine, sans exception. J’ai recherché partout cet album, dans les magasins et ‘en ligne’, mais je ne l’ai jamais trouvé, mais, voilà (!). Il est là, ‘en ligne’, et putain que c’est un plaisir d’entendre à nouveau ce groupe, même si, tout comme les Bougresses, c’est bien mieux de les voir ‘en live’, mais quand même, c’est une bonne nouvelle. De temps en temps, il s’approche de la magie ultime d’un de leurs concerts, mais rien ne remplacera jamais la merveille d’un concert de ce groupe, mais quand même, cette découverte était, sans exagération, l’une des meilleures de ma vie. J’ai recherché, dans google (oh là là), les mots ‘baseball the band melbourne’, et au début j’ai trouvé l’enregistrement audio d’un de leurs concerts auquel j’ai assisté – j’ai eu le dvd (oh là là) de cet enregistrement, et la production n’était pas trop bien faite: on voit une ou deux chansons par un groupe puis une ou deux chansons par un des autres groupes, et(cætera) – ça aurait été meilleur, et considérablement plus logique, de mettre, tout simplement, les sets de chaque groupe, dans leur totalité, sur le dvd (oh là là), mais, voilà: les réalisateurs du dvd (oh là là) ont décidé de faire quelque chose de bizarre quand ils ont créé leur dvd (oh là là) – peut-être qu’ils ont fait quelque chose de ‘artistique’ (oh là là), mais, je ne sais pas. En procurant un exemplaire d’un de ces dvd (oh là là), je me souviens que j’étais assez déçu, par la réalisation, et(cætera), mais, quand même, c’était un artefact de Baseball, et quelque chose que je pouvais regarder n’importe quand que j’ai eu envie.

Alors, j’ai eu un exemplaire de ce dvd (oh là là) – à un moment ou à un autre, j’ai décidé que je voudrais avoir ce dvd (oh là là) en france (à Paris), et donc, j’ai demandé à ma mère de le chercher et de le m’envoyer, ce qu’elle a bien fait, mais, hélas (!) – il était, apparemment, perdu dans la poste, quelque part entre Melbourne (australie) et Paris (france). Je n’ai jamais reçu le dvd (oh là là), et au connard qui a reçu le dvd (oh là là) et l’a gardé comme si c’était le sien, je lui dis de l’envoyer à son propriétaire légitime. Je ne suis pas sûr si quelqu’un a même reçu par erreur le dvd (oh là là) – personnellement, je pense qu’il est perdu quelque part entre Melbourne (australie) et Paris (france). Chaque soir, le dvd (oh là là) me chante la chanson ‘take a message to Mary’ – ce dvd (oh là là) est arrivé à Tombouctou (au mali), je pense. Il n’a pas disparu. Rien ne peut tout simplement disparaître. Un jour, je pense qu’il arrivera chez moi ou chez mes parents à Melbourne (en australie), mais en ce moment, il est tout seul, et tout perdu.

Donc, ce matin, je me suis trouvé dans un état nostalgique. Il n’y a pas un autre Baseball. Il n’y aura jamais un autre Baseball. Trotski Nautique, c’est quelque chose de clairement différent. Je ne dirais pas que j’aime Trotski Nautique plus que j’ai aimé Baseball. Les deux ne sont pas comparables. Mais, une chose est certaine, sans doute: Trotski Nautique sort les albums de façon considérablement plus prolifique. Je pense que la fréquence de leurs concerts est/était similaire.

Chaque fois que je retrouve la personne avec qui je suis allé aux concerts à Melbourne (en australie), parfois (je suis toujours disponible pour les concerts, comme on sait. Cette personne n’était pas toujours disponible), elle me raconte l’anecdote du moment où elle a vu le chanteur de Baseball (Thick Passage) au McDonald’s de Clifton Hill (Melbourne), et elle dit qu’il ressemblait à un clochard là, en mangeant le je ne sais quoi qu’il mangeait. Ca, c’est peut-être ce que quelqu’un dirait au sujet de moi s’il m’a vu dans un McDonald’s. La conversation entre cette personne et moi est monotone – les mêmes sujets sont souvent abordés: l’histoire de Thick Passage au McDonald’s de Clifton Hill (Melbourne), les blagues au sujet de quelqu’un qu’on connaissait à l’université, et(cætera). Je ne sais même pas, vraiment, pourquoi cette personne fait souvent l’objet de toutes ces plaisanteries. Elle était, peut-être, un peu arrogante, mais elle était loin d’être la seule personne arrogante avec qui on a étudié. Cette personne vit maintenant à Berlin (en allemagne), ce qui est le truc le plus stéréotypé que quelqu’un de Melbourne (australie), qui aime se croire qu’il est quelqu’un de ‘alternatif’ (oh là là), peut faire, que les gens font parce que Cave (Nick) l’a fait, il y a quelques années. Elle croyait que quelque chose qu’elle a fait aurait du être publié (elle est photographe, et elle est une de ces photographes qui croit que ce qu’elle fait est une ‘forme d’art’ (oh là là)) même si, littéralement, n’importe qui peut prendre une photo(graphie). Je prends en photo(graphie), quand je n’oublie pas mon appareil photo, les artistes que je vois en concert, mais je ne m’appelle pas un photographe, ni un artiste. Je répète: n’importe qui peut prendre une photo(graphe). Si la photo(graphie) est une forme d’art, j’ai envie de vomir, partout par terre, partout sur chaque photographe qui croit, pleinement, qu’il est un ‘artiste’ (oh là là).

Chaque fois qu’il y a un photographe (ou plus d’un photographe (!)) à un concert (c’est aux grands/semi-grands concerts qu’on trouve les photographes (professionnels/semi-professionnels)), j’ai envie de vomir. Peut-être qu’il y a des groupes que je n’aime pas, peut-être qu’il y a des groupes que je considère comme étant ‘dérivés’, mais, ces groupes, même les groupes les plus dérivés et nuls, font, en fait, quelque chose. Ils passent des heures à perfectionner leur son, même si leur son et/ou leur persona est/sont douloureusement dérivé/s. Je ne crois pas que les groupes les plus dérivés pensent qu’ils sont dérivés, même s’ils ont volé, clairement, le son et/ou le persona du groupe qui est, évidemment, leur groupe préféré.

Le pire photographe est celui qui semble travailler à chaque semi-grand concert parisien, par exemple, à chaque ‘Villette Sonique’, à chaque concert au Point Ephémère, et(caetera). Je le déteste, et il est clair qu’il se prend pour un ‘artiste’ (oh là là). Il n’arrête jamais de bouger pour capturer la ‘meilleure image’ du groupe qu’il prend en photo(graphie), et ce sont ses mouvements qui attirent notre attention plutôt que la musique du groupe qui joue, y compris les groupes qui sont douloureusement nuls et/ou dérivés. Chaque fois que je vais à un semi-grand concert, je sais bien que je le croiserai. Il est apparemment le premier photographe auquel on pense quand on organise un concert de merde (qui est ‘semi’-grand). Je suis sûr qu’il ne va jamais aux concerts simplement pour les regarder. Il faut que tout le monde sache qu’il est quelqu’un d’important, plus important que le groupe (nul ou non) qui joue, et plus important que chaque autre photographe qui ‘travaille’ au concert, parce qu’il porte les mêmes vêtements (de photographe) à chaque concert qu’il prend en photo(graphie). Il a toujours l’air hyper sérieux, mais ça, c’est toujours le cas chez les photographes – s’il paraît comme s’ils s’amusent, on ne les embaucherait plus: ils sont aux concerts pour travailler, pas pour s’amuser.

Ce soir, au Pop In, il n’y aura aucun photographe (semi-professionnel) – le Pop In, ce n’est pas suffisamment grand pour en justifier un, et beaucoup moins pour plusieurs.

C’est normal que les photographes attirent plus de notre attention que les groupes qu’ils prennent en photo(graphie). Leurs gestes, leurs postures ridicules pour prouver qu’ils sont plus importants que le/s groupe/s qui jouent, sont lesommet de l’absurde. Si votre boulot est de prendre les groupes en photo(graphie), ou de prendre des photo(graphies) en général, vous n’êtes pas un artiste. Parmi les projets de mon ‘amie’ qui habite maintenant à Berlin (en allemagne), elle prend des groupes en photo(graphie), donc, elle est bien une artiste. Quand elle n’a pas réussi à obtenir un contrat d’édition pour son projet, qui est apparemment devenu assez populaire ‘en ligne’, c’était, selon elle, une des plus grandes conspirations de tous les temps …. ce n’était pas du tout possible que le projet n’était tout simplement pas rentable. Le monde est contre elle, donc, la vie est dure.

Mais bref. Ma dernière attente devant la porte de l’enfer de la salle du Pop In avant sa pause de l’été, et tout semble assez tranquille, en fait. Je suis tombé en marchant au Pop In, près de la gare du Nord, mais ça, c’est normal. Un des autres patrons du Pop In sait maintenant, apparemment, que si je suis là, je suis là pour regarder un concert, et donc, il m’a dit que le concert commencerait bientôt, ce que j’espère, parce qu’il y a quelques lignes, j’ai écrit que tout semble ‘tranquille’ ce soir, mais là, déjà, mon anxiété augmente. Le Pop In est, clairement, une horreur pour un agoraphobe, avec ses deux escaliers qu’il faut monter et descendre pour entrer dans et sortir de la salle de concert – je suis sûr que je suis l’un des seuls agoraphobes qui brave ce bar. Mais, je vais où il y a des concerts, si je suis mal à l’aise ou non, mais là, il paraît comme si je raterai Billy Doze – le concert du lundi était l’exception, non la règle, en commençant à l’heure, au Pop In …. ça ne me trouble pas particulièrementsi je le rate.

Alors, oui: je l’ai raté, et donc, je rentre chez moi, si je ne meurs pas en route, en tombant, ou des autres moyens. La mort n’est jamais loin de ceux qui tombent dans la rue, et ça, c’est un fait.

Je souhaite Billy Doze bon courage pour son concert de ce soir, et je souhaite bonnes vacances aux patrons du Pop In. Elles sont bien méritées, il me semble …. quelqu’un critique leur établissement, de temps en temps, parce que les concerts là ne commencent normalement pas à l’heure, et(cætera). La vie est très dure, hein patrons du Pop In et chère amie qui vit maintenant à Berlin (en allemagne) ….

Fin …. et(cætera).

Advertisements

From → Uncategorized

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: