Skip to content

NICK CAVE ET LA NOSTALGIE

August 1, 2017

Voilà. Alors, je ne sais pas si cela est un phénomène uniquement australien, mais selon moi, il n’y a aucun autre artiste qui mène à la nostalgie plus que Cave (Nick), et probablement surtout l’album ‘the good son’. Alors, j’imagine que chaque pays (ou certains pays heureux) ont des artistes qui mènent au sentiment de nostalgie, par exemple, Cohen (Leonard) ne me mène pas aux sentiments nostalgiques, mais peut-être qu’au canada il est bien un artiste qui mène aux sentiments nostalgiques, ce que je comprendrais bien, même si ce n’est pas le cas chez moi. J’imagine que Gainsbourg (Serge) mène aux certains sentiments chez les français, mais je ne sais pas si ce seraient des sentiments nostalgiques, mais sans doute il apporte quelque chose de sentimental aux français – il apporte quelque chose à moi, Cohen (Leonard) aussi.

Alors, je trouve que l’album ‘the good son’ est l’album le plus ‘nostalgique’ de la carrière de Cave (Nick), mais ça n’indique pas que ce soit son meilleur album ou que ce soit mon album préféré de sa carrière, mais, je le trouve le plus nostalgique de sa carrière, et à mon avis il n’y a pas un autre artiste qui mène aux sentiments nostalgiques plus que Cave (Nick). Peut-être que certains (australiens ou non) trouvent que les autres albums de Cave (Nick) mènent aux sentiments plus nostalgiques que celui ci, et peut-être que certains trouvent que la musique des autres artistes mènent aux sentiments plus nostalgiques que celle de Cave (Nick) – personnellement, je trouve que la musique de Feist (Leslie) mène aux sentiments les plus nostalgiques à part celle de Cave (Nick) …. si certains trouvent que la musique de Cohen (Leonard) peut mener aux sentiments nostalgiques, ce que j’imagine pourrait facilement être le cas, il est clair que les artistes canadiens/les personnes canadiennes en général penchent vers les sentiments nostalgiques.

Mais, Nick Cave et la nostalgie alors, et au début, l’album ‘the good son’. Au début de l’année deux mille huit, j’étais amoureux fou d’une jeune femme qui était déjà en couple …. avec une autre jeune femme. Pendant des mois, j’ai écouté la chanson ‘Lucy’ à plusieurs reprises, follement, et, ce n’était pas une bonne chanson d’être mon obsession, parce que cette chanson est la dernière de l’album, et à la fin de la chanson il y a une longue période de néant, donc, même si je programme mon lecteur de CD pour répéter cette chanson, il y a cette longue période de néant avant que la chanson (qui est assez courte …. à part cette période de néant) recommence, donc, il fallait, normalement, que je me lève pour appuyer sur le bouton pour faire recommencer la chanson, ou que je trouve la zapette pour faire recommencer la chanson, si je ne voulais pas écouter cette période de néant de la chanson et de l’album. Il y a une raison pour laquelle la chanson ‘Lucy’ était une obsession pour moi, mais il ne faut pas que je la mentionne là.

Alors, je ne dirais pas que l’album ‘the good son’ est le meilleur de la carrière de ce chanteur, mais il y a, absolument, des moments remarquables sur l’album, notamment les chansons ‘the weeping song’ et ‘the ship song’. Je crois que je n’ai vu qu’un seul concert de Cave (Nick), et quand je l’ai vu, ça faisait, déjà, plus de dix ans que cet album et ces chansons avaient été sorti(e)s, mais ces deux chansons sublimes et effectivement parfaites faisaient, encore, partie de son répertoire, et j’imagine qu’elles font, encore, partie de son répertoire. Ce sont des chansons d’une qualité rare, une qualité que même les écrivains de chansons les plus doués ne peuvent pas récréer tous les jours.

J’ai récemment parlé d’un article dont l’auteur déteste, évidemment, Cave (Nick), et son discours a clairement fait savoir que cela était le cas – une des raisons pour lesquelles elle le déteste est parce que, pas comme beaucoup d’/la plupart des artistes australiens, il a en fait voulu avoir du succès et l’a cherché, ouvertement (!), mais, en principe, elle le déteste parce qu’il est ‘misogyne’ (oh là là). Après ça, j’ai trouvé un autre article qui parlait de la ‘misogynie’ (oh là là) de Cave (Nick) et donc, je pensais que, peut-être, c’était un titre qui était souvent assigné à Cave (Nick), et donc, hier soir, sur google (oh là là), j’ai cherché les mots ‘nick cave misogyne’, et, je n’ai rien trouvé à part un seul article, un entretien, où Cave (Nick) était demandé s’il se considère comme un féministe (!), et, heureusement, il a répondu que non (comme on sait, il n’y a pas beaucoup de choses plus ridicules dans le monde que quand un homme dit qu’il est un féministe (oh là là)), et il a répondu, plutôt, en disant qu’il écrit, souvent, d’un point de vue masculin et que, donc, les femmes et/ou les féministes pourraient apprendre de lui, parce que comme il a dit, c’est impossible pour les femmes de savoir comment les hommes pensent, et donc, ses écrits pourraient, en fait, être quelque chose d’éducatif pour elles, vu qu’ils sont souvent ‘très masculins’, et, je pense qu’il a bien raison à cet égard – j’ai souvent l’impression que des femmes pensent qu’elles savent comment les hommes pensent, et qu’elles pensent en même temps que c’est impossible pour les hommes de savoir comment les femmes pensent. A mon avis, la plupart des gens savent comment les gens (les hommes et les femmes) pensent, au moins s’ils essaient, mais, je crois que Cave (Nick) a eu raison en tout cas – la plupart des gens n’essaient pas de savoir comment les gens (les hommes et les femmes) pensent, ce que je ne comprends pas parce que je passe ma vie à observer les gens (les hommes et les femmes), mais, si les écrits de Cave (Nick) aident les gens (les hommes et/ou les femmes) à savoir/apprendre comment les gens (les hommes et/ou les femmes) pensent, je dirais que personne ne pourrait dire que son travail est ‘mauvais’, même subjectivement. Je considère, par exemple, Freud (Sigmund) comme imbécile, mais il me semble comme si son travail a été au moins assez instructif, et donc, je ne crois pas que ce soit possible de dire, subjectivement ou objectivement, que son travail est ‘mauvais’.

Mais, la nostalgie que la musique de Cave (Nick) inculque chez certains, au moins chez ceux qui viennent de l’australie, et ont grandi dans les années quatre vingt, ou certainement dans les années quatre vingt dix. Moi, j’ai grandi pendant les années quatre vingt dix, et il n’y a aucun doute qu’à ce stade il avait établi un statut ‘culte’ – peut-être que ce statut ‘culte’ n’a pas encore existé dans les années quatre vingt, parce qu’un statut ‘culte’ est, nécessairement, obtenu par l’ensemble d’une œuvre, jamais par une seule œuvre qui est couronnée de beaucoup de succès après quoi l’artiste n’obtient jamais à nouveau ce niveau de succès ou ‘qualité’ et donc, sa notoriété disparaît.

Donc, à partir des années quatre vingt dix (au moins), Cave (Nick) a eu, en australie (au moins), une notoriété ‘culte’ – il a obtenu cette notoriété par ses années de travail qu’il avait déjà fait, et qu’il allait, évidemment, continuer à faire, et cette notoriété ‘culte’ demeurera, presque certainement, pour toujours, parce que je ne pense pas que Cave (Nick) fera un autre duo avec une pop star, et donc, je pense qu’il ne sera jamais à nouveau en tête des hit-parades.

Vu la notoriété ‘culte’ de Cave (Nick), quand on pense à lui/écoute sa musique, on pense en même temps, évidemment, à ceux qui l’ont beaucoup aimé quand on était adolescent, et donc, surtout quand j’écoute l’album ‘the good son’ (ce que, à mon avis, est l’album de Cave (Nick), si pas de tous les artistes de tous les temps, le plus nostalgique, mais, je suis australien, et donc, je considère Cave (Nick) comme l’artiste qui mène à plus de sentiments nostalgiques que tout autre artiste), je pense à ma connaissance aux cheveux de jais qui s’est rendue compte quand elle était à l’école d’art qu’elle était nulle à l’art (ce que j’aurais pu lui dire quand j’avais dix sept ans, sauf que je n’aurais jamais eu assez de courage …. c’était une jeune femme de rêve), et donc, elle est revenue à l’école pour étudier la biologie (ou quelque chose), et elle a, maintenant, son doctorat en cette matière. En tant qu’adolescent je n’étais absolument rien de spécial/d’extraordinaire …. c’est pareil en tant qu’adulte. Cette jeune femme/fille aux cheveux de jais n’aurait jamais été la mienne en tant qu’adolescent, ni en tant qu’adulte. Ca m’étonne qu’il existe un homme assez incroyable pour être le sien, mais, elle a apparemment trouvé quelqu’un, et je suis sûr qu’elle n’aurait jamais compromis, et donc, je dois supposer que son mari, qui sera, prochainement, docteur en mathématiques pures, est quelqu’un d’absolument parfait pour elle, et quelqu’un qui est, presque, aussi parfait qu’elle …. il n’y a pas une autre personne qui s’approche de la majesté ultime de cette jeune femme aux cheveux de jais, mais je lui souhaite tout le bonheur du monde, et si son mari est l’incarnation de ce bonheur pour elle, je suis bien content.

Voilà. J’ai écouté l’album ‘the good son’ ce matin.

…. fin.

Advertisements

From → Uncategorized

Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: