Skip to content

MOOD/LA GALERIE STARDUST (Le Pré-Saint-Gervais) – le 11 septembre 2017

September 11, 2017

Lise, Courtney Farren, (American Anymen):

Ah oui. On sait que je suis bien en forme quand je commence un article par le mot putain, et donc, voici, je dis, je ne sais pas exactement, mais quelque chose qui ressemble à la phrase ‘bien la putain’, parce que, putain que le groupe American Anymen m’emmerde, justement ou non.

Alors, si je ne me trompe pas, un des concerts que j’ai récemment raté était un concert de ce groupe, et si ce n’est pas, en fait, le cas, je sais, de toute façon, qu’ils ont joué, à Paris, il y a quelques jours, qu’ils jouent ce soir, dans la région parisienne, et qu’ils joueront demain soir, à Paris. ‘American Anymen’, un nom incontestablement ridicule, convenable pour un groupe qui jouera, finalement, trois concerts dans la région parisienne au cours d’une semaine, à peu près. Pas étonnamment, avec leur nom ridicule, ce groupe est américain, et il me semble comme s’ils sont venus en france, en europe, et qu’ils joueront au moins trois concerts, uniquement dans la région parisienne, alors, il est clair qu’ils sont assez (voire très) désespérés d’être vus par chaque parisien/chaque personne qui habite dans la région parisienne, et donc, je m’en voudrais de ne pas les voir – ils font trois concerts là, dans la région parisienne, en l’espace de quelques jours, et nulle part d’autre (en europe), et donc, je soutiens leur idiotie. On sait bien que j’apprécie, bien, un peu d’idiotie.

Alors, je me demande pourquoi un groupe viendrait en europe, des états unis, et ne jouerait que dans la région parisienne. Si on a assez d’argent pour acheter des tickets d’avion pour aller des états unis en europe (france), avec des instruments musicaux (ce que, je suppose, ajoute au prix des tickets), je suppose qu’on a, au moins, assez d’argent pour prendre un petit voyage en train, au moins quelque part d’autre en france, pour faire un concert, et(cætera). Mais (!), peut-être qu’ils connaissent quelqu’un qui habite dans la région parisienne qui les a aidé à organiser trois concerts (en l’espace de quelques jours) …. dans la région parisienne – si cela est bien le cas, je supposerais que cette personne aurait pu, facilement, organiser un concert quelque part d’autre en france …. peut-être que vous vous dites ‘mais (!), ils sont des américains (ignorants), alors, peut-être qu’ils pensaient que le Pré-Saint-Gervais était, bien, quelque part d’autre en france (mais encore accessible par Métro(politain) (parisien))’, mais ça, ce n’est pas en fait le cas: ils ont écrit sur leur site (web) que leur concert de ce soir a lieu à Paris, ce qui n’est, évidemment pas, le cas, mais, ça prouve qu’ils savaient que le Pré-Saint-Gervais est à côté de Paris, est plus ou moins Paris, mais en même temps n’est pas du tout Paris.

Ou, peut-être que, selon quelqu’un que j’ai vu hier, le Pré-Saint-Gervais fera bien partie de Paris dans l’avenir, alors, peut-être qu’ils ne se trompent pas en disant que leur concert de ce soir a lieu à Paris. Cette personne que j’ai vu hier, elle est obsédée par l’idée du ‘grand Paris’, et peut-être, selon elle, le Pré-Saint-Gervais est/sera (bientôt) Paris. J’aime bien cette personne que j’ai vu hier, même si, chaque fois que je la vois, elle me dit toutes les dernières nouvelles concernant le projet du ‘grand Paris’. Evidemment, quand le ‘grand Paris’ existe, il n’y aura plus de banlieues parisiennes, et tout sera Paris. Même si on dit que les banlieues n’existent plus, je suis sûr que Paris, le traditionnel Paris, demeurera le seul Paris, et que les anciennes banlieues seront appelées ‘grand Paris’, et donc, elles seront, toujours, quelque chose de différent que le traditionnel Paris tout de même. Cette personne qui adore le concept du ‘grand Paris’ habite à Saint Denis, et ce sera, évidemment, un monde entièrement nouveau dès qu’on n’habite plus dans le ‘petit Paris’ mais plutôt le ‘grand Paris’. Ce sera l’avenir après tout, et elle aime bien l’avenir. Elle aime bien les ‘applications’, et(cætera), et, je crois que le ‘grand Paris’ ressemblera à, en fait, une grande ‘application’ dans le monde physique, autrement dit, un paradis.

C’est un peu dommage, en fait, que les American Anymen aient dit qu’ils jouent à Paris ce soir – s’ils avaient dit qu’ils jouent au Pré-Saint-Gervais, ce qui est la vérité, ils auraient pu dire qu’ils ont, en fait, fait une tournée. Je ne sais pas si on fait une tournée, en fait, si on ne joue que dans une seule localité. Ca me semble, plutôt, comme si on a temporairement déménagé, et qu’on ne fait, tout simplement, que des concerts où on habite actuellement. Vu que je ne pense pas que le Pré-Saint-Gervais fasse partie de Paris, les American Anymen ont bien fait une tournée française, ce qui est également, donc, une tournée européenne.

Mais, j’ai l’impression que les American Anymen me harcèlent. Chaque fois que je regarde ce qui se passe à Paris et/ou dans la région parisienne et/ou au ‘grand Paris’, je vois leur nom, qui m’énerve, pour une raison ou une autre. Si je découvre, ce soir, qu’ils ne peuvent même pas parler français, je vais être encore plus embêté, parce que je ne comprendrai pas, à nouveau, la raison pour laquelle il fallait qu’ils fassent trois concerts dans la région parisienne (et nulle part d’autre en europe), en l’espace de quelques jours. Au moins, après ce soir, les American Anymen pourront dire qu’ils ont vu le vrai ‘grand Paris’. Je m’attends que les gens qui font partie de ce groupe soient tout occupés ce soir, en écrivant des cartes postales, en disant à tout le monde, aux états unis, qu’ils ont vu le vrai ‘grand Paris’, ce que la plupart des gens qui visitent Paris ne peuvent pas dire. Ou, peut-être qu’ils se trompent, et ils croient, en fait, qu’ils jouent à Paris ce soir, et donc, ils vont aller partout, à Paris, ce soir, en cherchant Mood/la galerie Stardust, sans se rendre compte que, en fait, ils doivent aller au Pré-Saint-Gervais. Alors, je suis prêt à ne rien voir ce soir, mais si je vois quelques artistes en concert, je veux, bien, que je ne sois pas déçu, sinon je serais bien fâché contre ces, uh, cons, qui ont pensé qu’il a fallu jouer trois fois dans la région parisienne, et nulle part d’autre. Même Dylan (Bob) n’a fait que deux concerts dans la région parisienne les deux dernières fois qu’il a été là, et donc, je dois supposer, alors, qu’ils pensent qu’ils sont plus importants que Dylan (Bob), et, j’espère bien que je découvrirai qu’ils ont raison de se tenir en aussi grande estime.

Et, personnellement, j’espère que le Pré-Saint-Gervais deviendra mon nouveau Montreuil (sous-Bois), vu que, comme on sait, je joue, en ce moment, le rôle de martyr pour cette belle ville, et donc, je la boycotte, malgré le grand amour que je ressens pour elle …. je l’aime, mais je sais qu’elle est tout simplement un amour perdu, et que rien ne la remplacera jamais.

Courtney Farren

Courtney Farren à Mood/la galerie Stardust le 11 septembre 2017

Et donc, je suis là, et je trouve bien un concert, mais pas les fameux American Anymen, mais plutôt une certaine Farren (Courtney). Il faut dire que je ne crois pas que j’eusse lu ce nom avant que j’aie lu l’annonce de ce concert, et donc, je suis, assez étonnamment, indifférent à elle. Ses paroles sont fortes, sa voix aussi, encore étonnamment. Sa musique, encore, me laisse indifférent, mais ce qu’elle joue est porté par ses paroles, et donc, ce n’est pas du tout un problème. Ses paroles sont exactement les genres que j’aime, normalement, et ça, ce n’est évidemment pas une exception. C’est le genre de paroles que je m’attends à entendre pendant le set des American Anymen (et Lise (je suis également indifférent à elle. Je crois, mais peut-être que je me trompe, que c’est la première fois qu’elle joue avec les American Anymen, en france, en europe, mais pas à Paris, évidemment)). Et, Farren (Courtney) a également raison en se souciant de ne pas parler (beaucoup de) français – elle devrait moins parler pendant ses sets dans des pays non anglophones.

Lise

Lise à Mood/la galerie Stardust le 11 septembre 2017

Et, pour se moquer de moi, et de mon martyre, Lise a, enfin, joué après les American Anymen (et Farren (Courtney)), et, elle est, enfin, une montreuilloise, qui parle, bien, en français …. mais encore, trop. Mais, quand même, son set m’a plu dans une certaine mesure – elle est quelqu’un de joyeux, pas désagréablement, peut-être parce que sa gaieté est du genre montreuillois, et sa musique/elle est un peu absurde …. quand elle chante en français. En anglais, ses chansons sont des ballades, bien ennuyeuses, mais, elle est le plus près que je puisse être de mon beau Montreuil (sous-Bois) maintenant …. une montreuilloise bien joyeuse – on est joyeux quand on est montreuillois. Je vais partout à pied maintenant, parce qu’à cause du manque de logique de la RATP, je ne peux plus aller à un seul bar montreuillois, donc, je me sacrifie pour Montreuil (sous-Bois). Tout ce que je dirai c’est que, je crois (vu qu’elle n’a pas précisé), les gâteaux qu’elle a fait n’étaient pas végans, mais, il est vrai que tous les montreuillois ne sont pas végans.

Et, voilà. Après tout ça, les American Anymen demeurent mythiques. Je les ai raté, je dois dire heureusement. Je n’irai pas au Motel demain soir pour les voir, et, je crois que je les déteste, alors, je pense que ça aurait été impossible pour moi de les critiquer ‘objectivement’. Alors, je ne peux ni confirmer ni nier si les American Anymen peuvent parler français, même un peu.

Note: je suis bien au courant que le français dans cet article est nul.

Advertisements

From → Uncategorized

Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: