Skip to content

POP IN (Paris) – le 14 novembre 2017

November 14, 2017

Fagelle, Rose Droll:

Ah oui. Moi, j’aime bien que mon appartement me rappelle, assez beaucoup, un set de mon ami qui a menacé de me tuer, après quoi il a menacé d’appeler les autorités, après quoi il m’a invité à boire une bière avec lui. Evidemment, ses menaces de mort ne m’ont pas fait peur: quand la vie est considérablement trop longue pour soi, une menace de mort ne nous fait pas peur; ce que nous fait peur, par contre, est une menace d’appeler les autorités, et donc, dès que cette menace est arrivée, mes jeux se sont arrêtés tout de suite; dès que mes jeux se sont arrêtés, mon cher ami m’a invité à boire une bière avec lui, une invitation à laquelle je n’ai jamais répondu: premièrement, je ne bois pas de bière, et deuxièmement, pendant les folies de mon cher ami, il m’avait dit qu’il est alcoolique, et donc, je pense que je lui ai fait une faveur en n’acceptant pas cette invitation.

Evidemment, je parle, là, de mon grand ami le travesti, qui a menacé d’appeler les autorités parce que, apparemment, j’ai incité à la violence contre les homosexuels dans l’article que j’ai écrit au sujet de son concert. Dans l’article je l’ai comparé à Howard (Rowland S) et à Dylan (Bob), autrement dit, je l’ai loué plus que je peux louer quiconque, et, je suis sûr que je suis le seul critique de concerts qui le critiquerait positivement, vu que sa performance le soir où je l’ai vu était une abomination, et, je dois supposer, donc, que toutes ses performances soient aussi abominables. J’ai durement critiqué une personne dans ma chronique de ce concert, et ça, c’était l’imbécile qui avait harcelé l’artiste du soir, le travesti. Le travesti, évidemment, pense que tout le monde est contre lui, à cause de son mode de vie, et donc, vu que j’ai critiqué, négativement, une personne à son concert, il supposait que cette personne était lui, mais, ce n’était pas du tout le cas: sa performance était aussi abominable qu’une performance de Dylan (Bob), et c’était, en même temps, aussi magique qu’une performance de Howard (Rowland S), et la combinaison de ces deux faits n’était rien de moins que la majesté totale.

Et, alors. En croyant que je l’avais critiqué (négativement), mon ami le travesti supposait que j’ai incité à la violence contre les homosexuels – je n’ai jamais compris cette accusation: j’ai appris du film ‘Glen ou Glenda’ d’un certain Edward D Wood Junior qu’on n’est pas forcément homosexuel si on aime porter les vêtements de l’autre gente, et donc, j’étais tellement confus – j’ai trouvé l’accusation d’avoir incité à la violence contre les homosexuels bizarre; dans l’article ‘compromettant’ je n’ai critiqué négativement qu’une seule personne, et c’est vrai que j’ai dit, si je me souviens bien, que personne ne pleurerait si cette personne est morte, mais, je ne sais pas du tout si cette personne est homosexuelle ou non, tout comme je ne savais pas du tout si mon ami le travesti était homosexuel ou non – je supposais que cela était bien le cas quand ses accusations bizarres ont commencé.

Mais, maintenant, tout va bien, et après les menaces de mort et les menaces d’appeler les autorités j’ai apparemment gagné un ami, qui veut boire une bière avec moi. Vu que cette personne est un cher ami à moi, et également, apparemment, alcoolique, je ne lui permettrais pas de boire une bière, et s’il commandait une bière, j’insisterais qu’il boit mon coca (cola) et je me forcerais à boire sa bière …. j’espérerais bien qu’il commande un ‘demi’, parce que putain que les pintes me tuent, ce que je sais par mes expériences terrifiantes à l’Abracadabar où, je ne sais pas comment, je reçois les pintes après avoir commandé des coca (cola) – je boirais des verres de vin (surtout les verres de vin blanc) sans souci, mais putain que la bière est horrible (à mon avis), mais quand même, je boirais la bière de mon cher ami le travesti pour que son cycle d’alcoolisme ne recommence pas, au moins pas quand il est en ma présence – évidemment, le cycle recommencerait à un moment ou à un autre, quand il n’est pas dans mon étreinte amoureuse, mais, quand il est dans mon étreinte, il ne boirait aucune bière, parce que la bière est véritablement dégoûtante.

Mais, la ressemblance de mon appartement et des concerts de mon ami le travesti: quand je me prépare, j’écoute la musique – ce matin, j’ai écouté ‘4 track demos’ de Harvey (PJ). Au début, l’enceinte gauche n’a pas fonctionné, donc, j’ai mis mon portefeuille sur le fil et après ça tout allait bien. Mais (!), pendant que je me brossais les dents, la musique des enceintes s’est arrêtée et est devenue inaudible, pour aucune raison. Cela est semblable à ce qui se produit au cours des sets de mon ami le travesti: il y a un petit fil qui joue un rôle critique pendant les sets de mon ami le travesti – j’ai oublié le but de ce fil, et je crois que je n’ai pas compris son but même quand j’étais à son concert, mais, ce que je me souviens bien c’est que le petit fil est souvent tombé, sans aucune perturbation, et que dès que ce petit fil est tombé qu’il fallait que mon ami le travesti arrête de jouer et le remettre en place. Si Dylan (Bob) n’avait pas été couronné de succès je suis sûr que ses performances auraient compris ce genre de folie, et même si ce genre de folie est bien drôle, je me souviens que c’était difficile de supporter toutes les folies qui font partie des sets de mon ami le travesti et que, donc, j’ai enfin quitté son concert avant qu’il fût terminé – je n’ai aucun regret à cet égard.

Mais, je suis bien au courant qu’aujourd’hui risque d’être rien de moins que désastreux. Moi, je travaille comme un fou pendant sept jours après quoi je fais une crise de nerfs qui dure deux jours: aujourd’hui aurait dû être le deuxième jour de ma crise de nerfs, mais, hélas (!), il faut que j’assiste à un concert ce soir, et donc, je ne peux pas passer une journée de repos, ce qui risque de mener aux conséquences graves, aujourd’hui, sinon plus tard. Je prévois, déjà, de faire ma deuxième journée de repos ce vendredi, ce qui, en principe, devrait être ma première occasion de faire cette journée de repos, mais, il reste à voir si je survivrai jusqu’au vendredi sans cette deuxième journée de repos. Déjà, je pense à mon ancien ami le travesti, qui, après m’avoir invité à boire une bière avec lui ne m’a rien dit. Peut-être qu’il était offensé par le fait que je n’ai pas répondu à son invitation – ce serait raisonnable, parce que, évidemment, on ne devrait pas être offensé par les menaces, d’une nature ou d’une autre, surtout vu que, selon la personne qui a fait des menaces, elles étaient, évidemment, des blagues: j’aurais pu être d’accord qu’elles étaient des blagues quand elles n’étaient que des menaces de mort, mais dès qu’elles sont devenues des menaces d’appeler les autorités, elles sont devenues, clairement, sérieuses.

Rose Droll

Rose Droll au Pop In le 14 novembre 2017

La musique de Rose Droll risque d’être calmante, mais malheureusement ce n’est pas le cas et elle est, plutôt, assez ennuyeuse, malgré ses meilleurs efforts, et ses grandes chaussures. La taille des chaussures d’une personne est, évidemment, un facteur critique pour la qualité de la musique de cette personne. Et, effectivement, si on se trouve en train de parler des chaussures d’une artiste, il est assez clair que la musique de cette artiste ne nous a pas ému. La musique de Rose Droll ne pouvait pas être plus ennuyeuse, et sa performance aussi, malheureusement. Sa musique est si non remarquable qu’il est difficile de trouver des mots pour la décrire. Je ne sais pas si toutes ses chansons se ressemblent ou non, mais tout ce que je sais c’est que je m’ennuyais pendant son set. Peut-être qu’elle essaie de créer la musique ‘calmante’ – cela est la seule chose que je peux penser, mais, même la musique calmante doit être intéressante pour capter l’intérêt des gens, mais, la musique de Rose Droll est tout simplement rien. Chaque chanson semble longue, la période entre ses chansons semble longue, et donc, putain que son set semblait long, mais, je l’ai supporté, et donc, j’ai réussi à rester dans la salle de concert du Pop In jusqu’au set de Fagelle.

Fagelle

Fagelle au Pop In le 14 novembre 2017

Et Fagelle alors, et, heureusement, il semble comme si, en fait, elle essaie de faire quelque chose quand elle joue. Sa musique me rappelle l’écosse, mais il ne faut pas me demander pourquoi cela est le cas. ‘Sa musique me rappelle l’écosse’ …. il faut noter que je n’ai jamais visité l’écosse et que je ne prévois pas de visiter l’écosse. Sa voix est quelque chose qui mérite d’être entendue – on a l’impression que, en fait, elle fait un vrai effort quand elle chante, et donc, il ne faut pas parler de la taille de ses chaussures quand on critique un set de sa musique. Je ne dirais pas que sa musique est ‘expérimentale’, mais peut-être que certains ne seraient pas du même avis à cet égard. Sa musique était assez rafraîchissante après celle de Rose Droll. Peut-être que Rose Droll manquait d’énergie parce qu’elle était, apparemment, malade, mais, je crois que ce qu’on a vu ce soir est représentatif de Rose Droll en général. La voix de Fagelle est intéressante, même si elle ne nous émeut pas. Je pense que je n’étais pas d’humeur à être ému ce soir. J’étais anxieux avant le concert, déprimé au concert, et donc, on ne trouve aucun enthousiasme dans cette critique.

Fin.

Advertisements

From → Uncategorized

Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: