Skip to content

LA VILLA MAIS D’ICI (Aubervilliers) – le 17 mai 2019

May 17, 2019

Les Vulves Assassines:

Dans la série Black Books il y a une ligne qui est tellement bizarre.  Le boss de Fran est au téléphone et il est fâché et il dit ‘on ne vit pas sur une ferme.  Tu me comprends?’ et je n’ai jamais compris cette ligne.  Je ne connais pas cette expression.  L’internet ne la connaît non plus.  Je ne connais pas cette expression mais l’épisode où on trouve cette ligne est l’un des meilleurs de toute la série.  Il a fallu que je regarde cet épisode de Black Books hier.

 

Il y a quelques semaines j’ai cherché Feist sur internet.  Je voulais savoir ce qu’elle fait ces jours ci.  Ses albums Let It Die et The Reminder sont deux de mes albums préférés.  J’ai trouvé un article, de deux mille dix sept je crois, et dans l’article il y a une citation où elle dit qu’elle n’avait jamais entendu l’expression ‘the noughties’; elle dit que l’expression est mignonne.  Effectivement, si elle n’avait jamais entendu l’expression ‘the noughties’ en deux mille dix sept je suis jaloux d’elle, mais je ne la crois pas.  Cette expression bête a été répandue depuis, peut-être, l’année deux mille.  Je crois qu’elle habite dans une petite ville au canada, mais même dans les petites villes je pense que cette expression serait connue et utilisée.

 

Un autre jour j’ai cherché Cat Power sur internet et j’ai découvert qu’elle a maintenant un bébé.  Il paraît qu’elle ne connaît pas le père du bébé ou qu’elle ne veut pas que le père soit impliqué.  C’était un choc d’apprendre que Cat Power a un bébé, mais selon facebook c’est clair qu’un bébé n’est rien de spécial.  Il semble comme si presque tout le monde a maintenant un bébé, ou que prochainement tout le monde aura un bébé.  Tout le monde est également en train de se marier.  Il paraît que Cat Power ne va pas se marier.  Ma vie solitaire me plaît.

 

J’ai aussi cherché des critiques des concerts que Dylan (Bob) a fait au Grand Rex.  Il paraît que les concerts étaient les concerts typiques de Dylan (Bob), et j’adore les concerts typiques de Dylan (Bob), mais je ne suis pas déçu d’avoir raté les concerts qu’il a fait à Paris (france) en avril.  Une fois, j’ai comparé la performance d’un artiste à une performance de Dylan (Bob).  Je ne peux pas donner un plus grand compliment que ça mais la personne que j’ai critiquée était furieuse, et folle.  Je me foutais de ses menaces de mort mais dès qu’il a dit qu’il appellerait les autorités j’ai enlevé l’article.  Quelques mois plus tard j’étais très fâché que je m’étais censuré et donc j’ai republié l’article sans le nom de l’artiste, sans le nom du bar où le concert s’est déroulé et sans la date du concert.  Je n’ai reçu aucune plainte à propos de l’article nouvellement publié et donc je pouvais à nouveau me regarder dans le miroir.  L’artiste mécontent me disait qu’il était malade, et sa maladie apparente n’était pas mon problème.  Il m’a dit qu’il était alcoolique.  Je crois que sa malade était l’alcoolisme.  La vie doit être très dure pour un travesti.  J’espère qu’il est maintenant mort.

 

Alors.  Il paraît que Paris (france) est mort.  J’ai récemment dit à quelqu’un que l’International est mort, le Pop In est mort et le Cent quatorze est mort mais que le Zorba est vivant.  Mais hier j’ai appris que le Zorba est maintenant mort aussi.  Le dernier bastion de la musique live est mort, et donc, il va maintenant falloir aller en dehors de Paris (france) pour assister aux concerts, et voilà: ce soir j’irai à Aubervilliers.  J’aurais évidemment préféré aller à Montreuil (sous-Bois) mais ces jours ci il faut se contenter de n’importe quelle banlieue, et ce soir la banlieue est Aubervilliers.  Comme on sait, je vais prochainement quitter Paris (france) et aller vivre dans un sanctuaire d’animaux dans un village avec une population de mille soixante quinze d’habitants, et je craignais que je m’ennuie là-bas, sans concerts, etc, mais maintenant je pense que, peut-être, il y aura plus de concerts dans ce village qu’à Paris (france).  Peut-être qu’il n’y a même pas un café dans ce village (!), mais j’y irai quoi qu’il arrive, et je garderai bien les chiens du sanctuaire.  J’ai confiance que je m’occuperai bien des chiens même en sachant que j’étais nul en tant que fermier en janvier.  Mes collègues à la ferme étaient cons qui mangent de la viande, etc.  Le sanctuaire est ‘cent pour cent végan, quatre vingt dix pour cent bio(logique)’, alors, il ne faudra pas que je ressente de la haine pour mes collègues au sanctuaire, et en gardant des chiens je ne serai pas fermier.  Je peux garder des chiens.  J’ai de l’expérience avec des chiens, et je garde bien des chiens.  Mais, c’est vrai que je serai controversé au sanctuaire: au sanctuaire je suppose que les chiens suivent un régime végan; sur le questionnaire que j’ai rempli pour postuler au poste il y a eu la question ‘que penses-tu de l’alimentation végane des animaux?’  J’ai répondu que je suis contre la nourriture végane pour chiens mais que je donnerais aux chiens la nourriture végane s’il le fallait.  Alors, je donnerai aux chiens la nourriture végane, mais mon chat va continuer à manger de la viande.  Je crois que les chiens peuvent vivre sainement sans viande mais que c’est mauvais pour les chats de ne pas manger de la viande.

 

Au sanctuaire je vais vivre dans une caravane, et ça va être la belle vie.  Peut-être que la caravane sera plus grande que mon appartement.  Je me sentirai heureusement seul dans ma caravane, entouré de mille soixante quinze personnes et d’animaux.  Mon chat passera ses journées dans la maison.  Il sortira avec moi et j’imagine qu’il n’est pas probable qu’il soit écrasé.  Ca serait malchanceux s’il était écrasé par un des mille soixante quinze habitants du village.

 

Au sanctuaire il faut effrayer des chasseurs.  J’aimerai bien effrayer des chasseurs.  Le père d’une copine était chasseur.  Il ne ressemblait pas du tout à l’image du chasseur typique que j’ai eu en tête – il n’a pas une moustache.  On s’est entendus bien, ce chasseur et moi.  Il n’a jamais fait de la chasse quand j’étais chez lui à Marseille (Plan-de-Cuques, en fait).

 

La raison pour laquelle je ne suis pas allé à beaucoup de concerts entre novembre deux mille quinze et juin deux mille seize était cette copine, la marseillaise.  Elle est loseuse et ça semblait, pendant longtemps, comme si je ne serais jamais libéré d’elle.  Elle allait me faire déménager à Marseille, la maison spirituelle des survêtements.  Elle parlait de notre grand avenir avec une maison à Marseille malgré le fait que la relation ne fût pas du tout saine.  Et, elle m’a agressé.  C’était évidemment de ma faute qu’elle m’a agressé, et elle m’agressait à maintes reprises parce que parfois j’ai rigolé et parfois j’étais fâché.  Vu que j’ai trouvé ses agressions drôles je les ai évidemment aimées, et elle m’a fait rigoler plus que n’importe qui d’autre.  Je n’ai jamais rigolé comme j’ai rigolé avec elle depuis la fin de cette relation, mais putain qu’on avait des problèmes.

 

Avant que je sois venu à la Villa mais d’ici la dernière fois la relation avec la marseillaise venait de commencer et tout était euphorique et paradisiaque.  A ce moment là j’étais apparemment permis de la quitter pour aller aux concerts.  Plus tard ça a changé et elle s’est moquée des articles que je publie sur ce site (web) et de mes livres (qu’elle n’a jamais lu).  Elle était très gentille ….  Elle m’a dit que je ne descends pas les escaliers correctement!

 

Même si ce n’est pas la première fois que je me trouve à la Villa mais d’ici ça n’implique pas je l’ai facilement trouvé.  Je marchais le long de la rue Félix Faure pendant longtemps avant que je me sois rendu compte que je n’étais pas sur la rue Sadi Carnot, mais finalement j’ai réussi à trouver l’étrange Villa mais d’ici.  La musique m’a guidé.

Les Vulves Assassines

Les Vulves Assassines à la Villa mais d’ici le 17 mai 2019

 

Et les Vulves Assassines.  Premièrement on note que leurs groupies portent des costumes absurdes et donc tout de suite on les trouve ridicules.  On note également qu’elles commencent en retard, donc, elles ont l’air ridicules et peu fiables.

 

C’est chanceux que je me sois perdu sur la rue Félix Faure, mais je ne me suis pas suffisamment perdu, et donc la musique reggae me tourmente, et le genre de personne qui danse à la musique reggae me tourmente.  Vu que je ne pense qu’à l’auto-préservation, le retard des Vulves Assassines ne me convient pas du tout, et c’est effectivement certain que je détesterai ce groupe.  Je regrette d’avoir trouvé la Villa mais d’ici.  Je peux voir les imbéciles du groupe les Vulves Assassines dans les coulisses et elles ne font rien, et bientôt elles seront une heure en retard.  Et voilà: cette soirée est devenue la pire de ma vie, et je remercie les Vulves Assassines pour ça.  J’attends les premières notes qu’elles jouent et puis je partirai tout de suite, et j’espérerai qu’il n’y aura personne pour regarder leur set.

 

Et oui: les Vulves Assassines sont nulles.  Elles jouent du r n b, rap ou hip hop – on sait que je ne connais pas la différence entre ces trois genres.  Alors, elles sont nulles, peu fiables, je les déteste et je ne comprends pas pourquoi ces groupies en costumes bêtes sont venus sur scène avant le début du set; le groupe a l’air ridicule à cause d’eux.

 

Fin.

Advertisements

From → Uncategorized

Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: