Skip to content

LA BELLE HORTENSE (Paris) – le 28 mai 2019

May 28, 2019

Emma Zégarski:

En ce moment, je suis à l’aise.  Je suis à la laverie.  Je suis seul à la laverie.  Plus tard, je ne serai plus à l’aise: je serai à la Défense.  Je pense que c’est impossible de se sentir à l’aise à la Défense.  On donne des adresses et on dit comment atteindre ces adresses, mais c’est pas la peine: quand on trouve ce qu’on cherche à la Défense, c’est un hasard.  On arrive à l’avance à la Défense afin qu’on ait assez de temps pour trouver ce qu’on cherche, puis, on va dans un café.  Les tasses de café coûtent chères à la Défense, même aux comptoirs.

 

Il pleut.  Quand il faut aller à la Défense, il pleut.  Dans le passé, j’ai connu une colombienne.  Elle aimait explorer Paris (france) et ses environs.  Un jour, elle a exploré le cimetière Père Lachaise.  Un autre jour, elle a exploré la Défense.  Je ne comprends pas du tout pourquoi quelqu’un irait à la Défense par choix.  La Défense est horrible.  Elle a l’air futuriste, mais pas exactement.  Elle a l’air faussement futuriste.  Elle ressemble au treizième (13ème) arrondissement, les quartiers horribles du 13ème (treizième) arrondissement, les quartiers du treizième (13ème) arrondissement qui sont près du Petit Bain.  Près du Petit Bain il y a la passerelle de Beauvoir (Simone), mais je crois que je ne l’ai jamais vu – je descends du métro(politain) à la gare d’Austerlitz quand je vais au Petit Bain.

 

J’aime bien mon adresse.  Je l’ai aimé dès que j’ai lu son nom, il y a 7 (sept) ans, en deux mille douze (2012).  De Beauvoir (Simone) a trois deuxièmes noms, et un de ses deuxièmes noms est pareil que le nom de ma rue.  Ma rue n’est pas nommée d’après de Beauvoir (Simone).  C’est une coïncidence.

 

Je dis qu’il pleut quand il faut aller à la Défense, mais je crois qu’il n’a pas plu la dernière fois que j’y suis allé.  Il faisait froid la dernière fois que je suis allé à la Défense.  Il faisait beau et froid, pour être précis.  Le jour où la colombienne est allée à la Défense il faisait gris.

 

Maintenant, la colombienne vit à Amsterdam (hollande).  Elle y a déménagé il y a 1 (un) mois, en avril.  Elle a un doctorat.  Elle a obtenu son doctorat à Paris (france).  A Amsterdam (hollande) elle ne travaille pas en tant qu’académicienne.  Peut-être qu’elle en a marre d’être académicienne, ou peut-être qu’elle a perdu son boulot en tant qu’académicienne et elle a donc décidé que ce serait un bon moment pour déménager.

 

La colombienne m’a emmené aux concerts de jazz, de jazz manouche.  Je m’ennuyais à ces concerts.  Je déteste le jazz, le jazz manouche ….

 

Je ne suis plus seul à la laverie (!), mais heureusement la personne qui est venue n’est pas le genre de personne qui dit ‘bonjour’ quand elle entre dans une salle.  Elle a utilisé un séchoir.  Je trouve que c’est stupide d’utiliser un séchoir à la laverie.  La personne est venue, elle a déposé ses vêtements dans le séchoir, et elle est partie, donc, je suis à nouveau seul dans la laverie, mais je ne me sens plus seul.  Une autre machine est en train de tourner.

 

Je me demande pourquoi il faut quinze (15) machines à laver et 8 (huit) séchoirs à la laverie.  Je n’ai jamais vu toutes les machines occupées.  Un jour, quand il a plu et je ne suis pas allé à la Défense, il y a eu beaucoup de monde à la laverie, mais il y a encore eu des machines disponibles.

 

Alors, il a plu le jour où il y a eu beaucoup de monde à la laverie mais je ne suis pas allé à la Défense, donc, il peut pleuvoir les jours où on ne va pas à la Défense, mais il pleut tous les jours qu’on va à la Défense, mais comme on sait, ce n’est pas le cas.

 

Des gens laissent leurs sacs d’épicerie à la laverie quand ils partent après qu’ils aient déposé leurs vêtements dans une machine.  Je n’achète jamais des sacs d’épicerie et un jour j’ai découvert que mon sac d’épicerie, qui m’avait été donné par quelqu’un à un marché de puces quand j’ai acheté une veste, avait un trou, donc, je suis venu à la laverie et j’ai volé un sac d’épicerie que quelqu’un avait abandonné.  Peut-être que c’était difficile pour la personne qui avait abandonné son sac d’épicerie d’amener ses vêtements chez lui.

 

Si je voulais revoir la colombienne j’irais à Amsterdam (hollande) et je passerais les journées dans les laveries.  A Paris (france) je crois qu’il ne fallait pas qu’elle aille aux laveries; elle habitait dans une résidence étudiante et peut-être qu’il y avait des machines à laver, et peut-être même les séchoirs (!), dans cette résidence étudiante, mais je ne lui ai jamais demandé comment elle lavait (et séchait (!)) ses vêtements.  On parlait plutôt de la Défense, et du cimetière Père Lachaise.  Ce serait dommage de ne pas aller aux laveries.  Un jour, à la laverie, quelqu’un m’a posé une question, et j’ai appris qu’elle était ma voisine d’à côté et qu’elle travaille à la boulangerie de la gare du Nord.

 

Si je ne me trompe pas le mot ‘quelqu’une’ n’existe pas, tout comme le mot ‘écrivaine’ n’existe pas.  J’ai envoyé un mail au sanctuaire d’animaux où je vais travailler et j’ai écrit ‘quelqu’un’.  La personne à qui j’ai envoyé mon message a écrit ‘quelqu’un/e’.  Elle aime beaucoup le politiquement correct, la patronne du sanctuaire.

 

Il y a quelques jours, j’ai fait une bêtise.  J’ai posé une question au Pôle emploi, et ma conseillère n’a pas répondu à ma question et m’a plutôt invité à un rendez-vous – évidemment, le rendez-vous est obligatoire.  J’aurais dû écrire à la caisse d’allocations familiales, mais je ne pouvais pas trouver comment lui envoyer un mail.  Après que ma conseillère au Pôle emploi m’ait dit qu’elle ne pouvait pas répondre à ma question j’ai trouvé comment écrire à la caisse d’allocations familiales.  Je suis dévasté, d’être obligé d’aller au Pôle emploi.  Je n’ai pas eu un rendez-vous au Pôle emploi depuis, je crois, deux mille treize (2013).

 

J’espère qu’il pleut le jour où il faut que j’aille au Pôle emploi.  J’aime bien les vêtements que les gens (les femmes) portent quand il pleut.  En marchant vers le métro(politain) Barbès (Rochechouart) aujourd’hui j’ai vu une jeune femme avec une tache de vin sur sa joue; l’imperméable noir qu’elle portait était trop grand, comme le mien, mais son imperméable n’avait pas des trous.  J’aime bien les manteaux Inspecteur Gadget aussi.

 

Et, voilà: le cauchemar de la Défense.  Après que je sois descendu du métro(politain) j’ai essayé de décider quelle sortie serait le mieux, et pendant que j’ai fait ça quelqu’un s’est approchée de moi pour me dire bonjour, quelqu’un que j’aurais préféré ne pas voir.  J’avais pensé que je ne la reverrais jamais après la dernière fois que je l’ai vu il y a quelques semaines.  Mais ça, c’est simplement ce qui se passe à la Défense: les rencontres indésirables par hasard.  Et voilà: je n’ai pas écrit ‘quelqu’une’ quand j’ai parlé d’une femme; j’ai simplement écrit que cette personne s’est approchée de moi, donc, c’est clair que je parle d’une femme, mais j’ai précédemment parlé d’une personne qui est entrée dans la laverie – cette personne était un homme, un homme détestable qui a brisé ma paix.

Emma Zégarski

Emma Zégarski à la Belle Hortense le 28 mai 2019

 

Alors, Zégarski (Emma).  La salle de la Belle Hortense était pleine pendant son set, mais c’est dommage qu’une seule personne (à part moi) l’ait écouté.  La Belle Hortense, si je ne me trompe pas, est une librairie, peut-être le genre de librairie où on peut aussi boire des verres.  Il faut que je dise que j’ai du respect pour les artistes qui ont besoin d’un lutrin afin qu’ils puissent se souvenir de leurs paroles.  J’ai l’impression que les artistes qui ont besoin de leurs paroles devant leurs yeux écrivent beaucoup et donc ne peuvent pas se souvenir de leurs chansons, et Zégarski (Emma) a besoin d’un lutrin et donc je suppose qu’elle écrit beaucoup de chansons et donc j’ai du respect pour elle.  Malheureusement, elle a pris une pause quelques secondes après mon arrivée et donc je ne peux pas vraiment critiquer son set, mais j’ai du respect pour elle quand même.

 

Fin.

From → Uncategorized

Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: